16 octobre 2007

L'échiquier du mal (Tome 1) - Dan Simmons

Aujourd'hui LE livre vampirique DU Dan qui sait écrire.

Un pavé dans la mare. On ne peut décemment par dire autre chose. Un séisme inclassable piochant dans l'histoire contemporaine, les classiques de la S-F et le roman psychologique.
Un style d'une force incroyable, didactique, et concis. Des bonds de situations qui n'oublient pas le lecteur en route et... des nouveaux vampires particulièrement angoissant.

Bon, je ne vous cache rien : c'est du Simmons. Alors il faut un temps non négligeable pour rentrer dans l'univers.

Et aussi pouvoir prendre au sérieux sa devise de "La Shoah c'est rien que la faute des vampires".

Si l'intrigue entrelace les présentations des figures principales, elle met du temps à s'installer : MAIS pas besoin d'être un fervent de la science fiction. Les personnages n'ont rien d'extra-terrestres, en fait ce sont des américains basiques ; le vieux juif usé par son passé qu'il tient secret, la jeune black qui essaye de s'en sortir par les études, le policier rondouillard mais avec un bon fond...

Les vampires
en question, par contre, sont des psychopathes très très psycho : ils entrent dans le cerveau des humains qu'ils utilisent comme leurs pions pour jouer les uns avec les autres une partie d'échec macabre.

On retrouve quelques traits classiques chez ces vamp :

La longévité : On traverse en effet les époques et tout le XXème siècle, La discrétion : ils se cachent et dissimulent habilement leurs identités, Le sadisme : ils jouent à celui qui commettra le plus beau meurtre, des terroristes récompensés par un système de points distribués lors de réunions sollennelles des principaux protagonistes.

C'est le retour du vampire froid, effrayant, de ses débuts. Rien ne peut détruire ces être, à part, bien sûr, eux mêmes. Presques dieux puisque marionettistes de l'Humanité il fait également des affaires avec elle : ces Vampires sont tout autour de nous mais principalement dans les sphères rapportant un max (cinéma, grand bandistisme et... nazisme).

La problèmatique en filigrane est sans doute : qui habite réellement nos corps ?

Lecture plus que conseillée (sachant qu'il existe un tome 2 qui change légérement de ton, d'époque et de personnages centraux ; je lui consacrerai donc certainement un article à part entière).



Posté par Heights à 18:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur L'échiquier du mal (Tome 1) - Dan Simmons

    L'échiquier du mal, que dire, un très bon livre même si je trouve que le tome 2 est moins aboutie sur certain passage. Autant le tome 1 ce laisse dévorer le tome 2 a été, pour ma part, et pour certain passage, moins agréable, néanmoins c'est un très bon livre qui mérite le détour

    Et vi même moi je lit parfois

    Posté par little, 18 octobre 2007 à 06:55 | | Répondre
  • lu ! M'dame ! Y'a bien longtemps, mais ensuite me suis attaqué à Hypérion et Endymion... et euh... la renaissance catho sous couvert de pas de critique catho, bof ! COmment ça, je sais pas lire de la science fiction entre les lignes... hannn

    Posté par sagesse, 19 octobre 2007 à 18:42 | | Répondre
  • J'en ai entendu parler, mais je ne l'ai pas lu, peut etre vais je me laisser tenter ^^

    Posté par Sohaly, 28 octobre 2007 à 21:40 | | Répondre
Nouveau commentaire